Imprimer cette page | Envoyer cette page par e-mail

2011 - Année européenne du bénévolat
10ème anniversaire de l'Année Internationale du Bénévolat/Volontariat
01-01-2011


A l'occasion de la rencontre des représentants de la Commission Européenne et des membres de l'Alliance de 18 réseaux européens associatifs oeuvrant dans les domaines du volontariat et du bénévolat, a été annoncée la mise en place, par la Commission Européenne, des démarches nécessaires à la déclaration de l'année 2011 « Année européenne du bénévolat/volontariat ».

Cette décision est l'aboutissement de deux ans d'une campagne très active menée par le CEVLogo CEV (Centre Européen du Volontariat) avec les autres membres de l'Alliance, qui a débuté en 2006 par la rédaction d'un Manifeste pour le Bénévolat en Europe, relayé par la suite par le soutien de différentes institutions européennes (CESE, Comité des Régions et Parlement Européen). L’Agence du Bénévolat, membre du CEV, a participé activement à cette campagne au niveau national, et se réjouit d'autant plus de cet aboutissement que cette Année européenne du volontariat correspondra au 10ème anniversaire de l'Année Internationale du Bénévolat et du Volontariat célébrée par les Nations Unies. Le volontariat étant un type d’action bénévole spécifique sera, bien entendu, couvert par une Année Européenne du Bénévolat. La notion du « bénévolat » au sens large du terme couvre toute activité de bénévoles et de volontaires.

Plus de 100 millions d’Européen participent à des activités bénévoles, mettent en pratique le principe de solidarité et, ce faisant, apportent une contribution significative à la société. Le bénévolat et le volontariat couvrent un large éventail de concepts, de définitions et de traditions.

Objectifs de l'Année européenne du bénévolat

L'Année européenne poursuit les objectifs suivants:

  1. œuvrer à la mise en place d'un cadre propice au volontariat dans l'UE afin d'ancrer le volontariat dans les efforts de promotion de la participation civique et des activités interpersonnelles dans le contexte de l'UE et, le cas échéant, s'attaquer aux obstacles actuels aux activités de volontariat;
  2. donner des moyens d'agir aux organisateurs d'activités de volontariat pour améliorer la qualité de ces dernières afin de faciliter les activités de volontariat et aider les organisateurs à mettre en œuvre de nouveaux types d'activités de volontariat et encourager la mise en réseau, la mobilité, la coopération et l'établissement de synergies au sein de la société civile et entre celle ci et d'autres secteurs dans le contexte de l'UE;
  3. reconnaître les activités de volontariat afin d'encourager la mise en place d'incitations appropriées pour les particuliers, les entreprises et les organisations encadrant des volontaires et obtenir, au niveau de l'UE et dans les États membres, une reconnaissance des capacités et des compétences acquises dans le cadre du volontariat, de la part des responsables politiques, des organisations de la société civile, des institutions publiques, du secteur de l'enseignement formel et non formel et des employeurs;
  4. sensibiliser l'opinion publique à la valeur et à l'importance du volontariat afin de sensibiliser l'opinion publique à l'importance du volontariat en tant qu'expression de la participation civique contribuant à la réalisation d'objectifs communs à tous les États membres, comme le développement harmonieux de la société et la cohésion sociale.